Un « plan de bataille » en cours de réalisation

0
86

Dans le courant de l’année 2016, le Ministre du Tourisme Roland Ratsiraka avait tenu à détailler un plan d’actions visant à augmenter de manière significative le nombre de touristes à Madagascar.
Même si les chiffres records, depuis 7 ans, n’ont pu encore être atteints, ce sont plus de 48 000 touristes supplémentaires (en hausse de +20% par rapport à l’année précédente) qui sont arrivés sur le territoire malgache au cours de l’année 2016, dont 10 000 sont venus grâce aux différents sommets, aux compétitions internationales et aux autres réunions internationales et 38 000 grâce aux touchés de bateaux de croisière, aux festivals et aux touristes issus de nouvelles destinations. Cette fréquentation accrue, qui s’est particulièrement ressentie lors du deuxième semestre, laisse augurer une belle année 2017. Le secteur tourisme a contribué à hauteur de 702 millions US dollars au PIB du pays. Ces résultats sont le fruit de la réalisation concrète de quelques mesures fortes détaillées dans le « plan de bataille ».
L’élaboration d’une stratégie nationale pour le tourisme a pu amener au rebranding de la destination sur financement Banque Mondiale à travers le projet PIC (Pôles intégrés de Croissance). La promotion du pays à travers le « Madagascar Promotion Tour » a permis de renforcer les actions de l’Office National du Tourisme de Madagascar. A l’occasion du Top Resa à Paris, par exemple, ce sont plusieurs dizaines de professionnels du voyage ainsi que des représentants des autorités françaises du tourisme qui ont pu être rencontrés à l’occasion d’une mémorable soirée où la culture malgache fut à l’honneur. Dès le mois de mars 2017, l’opération sera renouvelée lors de l’ITB-Berlin où les rencontres « B to B » entre opérateurs malgaches et étrangers seront favorisées.
Un des objectifs du plan d’actions était de signer des contrats de destination. Ce fut le cas en Chine avec un très important Tour Opérateur local. D’autres points se sont également concrétisés, tel un meilleur dialogue public-privé ou bien encore le contrôle et la classification des hôtels.
Valoriser les métiers du tourisme (en redynamisant l’Institut National du Tourisme et de l’Hôtellerie – INTH) ou bien encore s’engager pour le développement des « Îles Vanille », figurent aussi parmi les principales ambitions du Ministère du Tourisme..

LAISSER UN COMMENTAIRE