4 écolodges pour un écotourisme harmonieux

0
101
Friendly camp
Friendly camp

FRIENDLY CAMP est un groupe de quatre écolodges implantés à Madagascar. Ils ont été créés dans le but de trouver le meilleur équilibre possible entre les besoins et aspirations des communautés locales et les réalités et enjeux de la conservation durable de la biodiversité.

LE RÔLE PRÉPONDÉRANT DES COMMUNAUTÉS LOCALES

Les options les plus réussies en matière de conservation jusqu’à présent se révèlent être celles issues d’un tourisme responsable : des cultures respectueuses de la nature qui génèrent des revenus plus élevés pour les ménages locaux. Ce constat explique pourquoi Friendly Camp se concentre dans les riches écosystèmes où les développements ont été difficiles à atteindre.

Projet-Sahanala
Projet-Sahanala

NOUS SOMMES CONVAINCUS que le tourisme ne peut que jouer son rôle vectoriel de développement durable par un positionnement concerté avec les communautés visitées, qui jouent le rôle de maître du destin de leurs villages. L’harmonie est le mot clé. Le développement ne peut être soutenu à long terme si la communauté et l’environnement ne sont pas en harmonie. C’est pourquoi les parcs naturels gérés par FANAMBY sont qualifiés de « Paysages Harmonieux et Protégés».

Fanamby
Fanamby

DES ÉCOLODGES RÉPARTIS SUR TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL

Le Saha Forest Camp (10 élégants bungalows, disposant d’une terrasse ouverte sur un paysage verdoyant, dotés de sanitaires privés avec eau chaude et chauffage mobile en hiver) se trouve dans le couloir forestier d’Anjozorobe Angavo (90km au nord de la capitale). Le couloir forestier qui caractérise cette zone protégée de 41.100ha, constitue l’une des dernières forêts naturelles qui demeurent sur les hauts plateaux centraux de Madagascar.

Projet Sahanala
Projet Sahanala

Cette zone est située à l’Est de la montagne centrale et présente une biodiversité riche et unique. On peut parcourir la forêt pour y observer le Indri indri (le plus grand lémurien actuel de Madagascar), des orchidées… ou simplement visiter les villages authentiques Merina.

Le Camp Amoureux (14 spacieux bungalows de type tented-camp dressés sur des plateformes en matériaux locaux, équipé chacun d’un matelas et sanitaire privé) est situé au coeur de l’aire protégée de Menabe Antimena (moyen-ouest au nord de Morondava) où les forêts sèches, les mangroves, les lacs et autres habitats écologiques coexistent pour une superficie de 209.461ha.

Outre l’impressionnante « Allée des Baobabs », située sur le chemin du camp, les attraits sont constitués par la mangouste en rayée noire, le rat sauteur géant, la tortue à queue plate ou le lémurien de Madame Berthe (le plus petit lémurien nocturne) et surtout… le Baobab Amoureux devant le restaurant.

Le Black Lemur Camp (10 vastes bungalows, avec sanitaire privé, construit en matériaux locaux dont 8 de types tentedodge et 2 style familial en semi-dur) est situé dans la zone protégée d’Andrafiamena Andavakoera (région nord, au sud de Diego Suarez) qui s’étend sur 74.606ha.

C’est l’une des régions les plus riches en termes de biodiversité. Les paysages, de grès et de chaînes calcaires montagneuses, sont composés de forêts humides, forêts sèches et forêts de transition abritant une multitude d’espèces endémiques, en particulier le célèbre lémurien noir ou Propithecus perrieri, totalement endémique de l’aire protégée.

Le Camp Tattersalli (8 bungalows confortables de style cases typiques malgaches dotés de matelas et sanitaire privé) est situé à 7km près du village de Daraina (région SAVA au Nord est), dans l’aire protégée de Loky Manambato (250.000ha). En se promenant non loin du camp, il est incontournable de relever l’activité principale de la région : « la recherche de l’or». Aux alentours du camp, on découvre l’autre «or» de Daraina, le célèbre lémur à couronne dorée ou «Propithèque de Tattersalli » et le plus grand lémurien nocturne, l’«Aye Aye».

Tattersali camp
Tattersali camp

Visite du lac Sahaka, environ 1.000ha d’eau douce, ce qui en fait le plus important de la région SAVA. Cette zone abrite 46 espèces d’oiseaux dont 26 aquatiques. Pendant leur séjour, les visiteurs peuvent également appréhender les réalités de la filière vanille et visiter la plantation des communautés locales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here