Andriantenaina RAKOTOJOELIMARIA, Président du Conseil d’Administration de l’Office Régional du Tourisme Alaotra Mangoro (ORTALMA)

0
404
Monsieur le Président, quelle est la vision de l’ORTALMA à l’essor du tourisme dans votre région ?

L’ORTALMA a été créé en 2008 et le siège se trouve à Moramanga puisque c’est le carrefour des cinq districts (Ambatondrazaka, Anosibe An’Ala, Amparafaravola, Andilamena et Moramanga) qui composent la région. Nous allons continuer notre rôle et attribution dans le domaine du tourisme et promouvoir la destination Alaotra Mangoro pour les touristes nationaux et internationaux. Afin de pouvoir assurer un tourisme durable, la participation de tout un chacun est primordiale. J’entends par « tout un chacun » les secteurs privé et public. Nous allons revivifier les divers sites culturels, cultuels et écotouristiques puisqu’il existe des sites qui méritent d’être valorisés notamment dans la partie Nord de notre région. Nous souhaitons surtout connecter nos sites vers les sites des régions limitrophes telles qu’Analanjirofo, Atsinanana et Analamanga. Nous allons collaborer avec des partenaires techniques et financiers nationaux et internationaux pour la mise en oeuvre de ces actions. Nous sommes fiers de vous dire que la région Alaotra Mangoro dispose déjà d’un Schéma Régional du Développement du Tourisme (SRDT). Par ailleurs, la promesse du Président de la République de Madagascar sur la réfaction de la Route Nationale 44 est un appui considérable au secteur tourisme notamment pour la région Alaotra Mangoro, longtemps pénalisé par l’état de la route.

Pourriez-vous nous recenser la richesse de la région et la diversité de ses sites touristiques ?

Nous avons organisé régulièrement des randonnées dans les divers sites (Lac Antsirika à Ambatondrazaka, le site écotouristique de Vohimana- Andasibe géré par les communautés locales, les tombeaux des patriotes de 1947 à Ampanihifana Moramanga…) afin de découvrir d’autres espaces naturels exploitables. Notre région dispose de trois Parcs Nationaux (PN) gérés par Madagascar National Parks : le PN Mantadia (Andasibe Moramanga), le PN Analamazaotra (Andasibe- Moramanga) et le PN Zahamena (Ambatondrazaka) classé patrimoine mondial de l’UNESCO. La Région Alaotra-Mangoro renferme des grandes potentialités touristiques et des richesses en biodiversité avec un taux d’endémicité très fort (de 90 à 100%). L’existence de 14 espèces des lémuriens dans le Corridor Ankeniheny-Zahamena et dans le Lac Alaotra fait de cette région une «Région des Lémuriens». Le plus connu de ces lémuriens est l’Indri-indri ou «Babakoto», le plus grand des espèces observables dans les trois PN cités ci-dessus. L’unique espèce de lémurien aquatique et endémique de l’Alaotra, Hapalémur alaotrensis ou « Bandro », vit dans les roseaux du lac Alaotra.

D’autres sites sont pourtant autant de richesses et méritent le détour. Ambonidobo, un site historique connu par les pierres levées érigées en la mémoire des défunts se trouve à 18 Km de Moramanga (RN44) vers Ambatondrazaka, un des berceaux de la culture Bezanozano. Moramanga fût l’épicentre de l’évènement 1947 où des centaines de patriotes malgaches ont été massacrés par les colons français. D’où le grand monument correspondant. Un circuit « tour de ville » est proposé par l’ORTALMA afin de découvrir ces vestiges historiques Malgaches. Le parc Bandro (Ambatondrazaka), le village des artisanes à Vohitsoa (Ambatondrazaka), les sites cultuels et culturels d’Anororo, d’Andrebakely, d’Ankosy (Andilana Avaratra), de Vohitraivo (Ambatondrazaka), l’Aire Protégée de Maromizaha (Andasibe- Moramanga), le site écotouristique d’Andriamamovoka-Anjiro (Moramanga), et le site écotouristique de Vohimana (Ambavaniasy-Andasibe- Moramanga). Le musée unique de la gendarmerie à Madagascar est installé dans la ville de Moramanga dans l’enceinte de l’école supérieure de la gendarmerie nationale. Ses richesses en histoires, en cultures, et en attraits touristiques spécifiques la différentie des autres régions de Madagascar et qui fait de l’Alaotra-Mangoro une «Région d’authenticité». La région du Lac Alaotra, au Nord est le principal grenier à riz de Madagascar et le premier grand lac de Madagascar tandis que la région de Mangoro, au Sud, est marquée par l’existence de l’un des plus grands cours d’eau de Madagascar, le fleuve de Mangoro. Andilamena est une bourgade qui reflète une couleur de la vie villageoise décorée non seulement par sa culture traditionnelle mais aussi par ses fameuses vanneries raffinées et éclatantes. Une ville connue également par ses richesses en minerais et pierres précieuses (or, rubis, cristal…). Anosibe An’Ala est la ville la plus importante au sud de la Région. Entourée de forêt, son nom signifie « la grande île en forêt ». De nombreuses randonnées sont permettent d’explorer les différentes forêts et montagnes environnantes. Les lémuriens y sont très facilement observables et certaines espèces viennent jusque dans la ville pour se nourrir pendant la saison des goyaves. Les « Chutes de la Mort », hautes de près de 50 mètres, et celles de Tolongoina offrent un magnifique spectacle et sont des lieux de détente fascinants. Le village de Faravohitra, porte d’entrée au Site de Tongalaza est un tout nouveau site. Un circuit sportif de 3 à 4 heures de temps y est conseillé aux touristes de premier et second âge ainsi qu’aux aventuriers. Escalade jusqu’à 1200m d’altitude et vue panoramique sur les belles vallées bien alignées et le petit village qui se place à leurs pieds. Les rizicultures en escalier et la rivière de Mamavo qui les irrigue composent une magnifique image.

Avez-vous les moyens nécessaires pour en assurer la promotion ?

Depuis la création de l’ORTALMA en 2008, la coopération décentralisée Ille-et-vilaine (France) nous aide dans le cadre de la promotion de notre région. Mais nous ne devons pas nous contenter de cette collaboration. Nous devrions, par exemple, sensibiliser les opérateurs à acquitter les vignettes touristiques et trouver d’autres formes de partenariat. Par ailleurs, avec l’appui des diverses entités partenaires (Société Anonyme FANALAMANGA, DURELL, MWC, MNP…), nous organisons six festivals chaque année (festival betatoato, festival indri-indri, festival tonta santabary, festival zahamena, festival festivary, festival bandro) pour attirer les touristes et vendre nos produits. Nous participons chaque année à l’International Tourism fair Madagascar, dont cette année est marquée par notre premier « village Alaotra Mangoro », stand animé et tenu par plusieurs opérateurs de la région. Nous collaborons avec des média (TV, Radio, Presse) locaux et nationaux pour transmettre les informations. Nous espérons également beaucoup de la promesse du Ministère chargé des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, de soutenir financièrement l’ORTALMA. Grâce à ces soutiens et les efforts que nous entreprenons avec les acteurs du tourisme, la promotion de la région Alaotra-Mangoro est sur la bonne voie.