Le coup de cœur: Le lac de Mantasoa

0
263
Le lac de Mantasoa

Situé à 60km à l’est de la capitale (une heure de route), le lac de Mantasoa est un havre de paix qui offre des paysages luxuriants et majestueux.

Paysage de Mantasoa

Mantasoa est connu depuis le milieu du XIXème siècle. L’aventurier français Jean Laborde y implanta une première cité industrielle dès 1837 afin de produire pour la reine Ranavalona I les canons nécessaires pour assurer la protection de la Grande-île. On y produisit également des épées, des fusils mais aussi du savon, des verres et assiettes voire du vin et des fromages ! Dès installations, on peut encore visiter aujourd’hui l’ancienne poudrerie (où furent conçus des feux d’artifice), le haut-fourneau, le four à chaux et… le bain de la reine. La maison de Jean Laborde et son tombeau, inspiré d’architecture indienne, où il fut enterré le 27 décembre 1878 sont également conservés.

Le tombeau de Jean Laborde

Le lac artificiel de Mantasoa a été édifié en 1936 à partir du captage de sources et de l’édification d’une digue d’un kilomètre de long et de 10m de hauteur. Il permet l’irrigation des plaines rizicoles.

Ce site enchanteur aux rives boisées de pins et eucalyptus, d’une superficie de 20km², est devenu un paradis pour les amateurs d’activités nautiques : balades en barque, ski nautique, jet ski… Les pêcheurs peuvent s’y adonner à leur loisir favori (carpes, tilapias, black-bass…). Les randonnées en forêt, landes et pinèdes, sont innombrables. À pied, en VTT ou en quad il est très agréable de parcourir les multiples pistes ombragées.

Sur une île d’un kilomètre de circonférence (10mn en bateau), une réserve botanique (orchidées, essences précieuses, plantes à fleurs…) et zoologique (lémuriens, caméléons, grenouilles, tortues…) dénommée Nosy Soa Park mérite d’être visitée.

Plusieurs établissements hôteliers de charme et d’un excellent confort, agrémentés de bonnes tables, jalonnent les pourtours du lac permettant d’y séjourner agréablement.