L’édito numéro 34

0
3202
Photo de couverture du Info tourisme n°34
Photo de couverture du Info tourisme n°34

Fin 2018, se sont tenues à Madagascar les élections présidentielles qui suscitaient quelques inquiétudes. Le processus démocratique s’est déroulé dans le calme. Même durant cette période qui aurait pu être troublée, les Agences et Tours Opérateurs ont continué à envoyer, en toute sérénité, leurs clients à destination de la Grande-île. Ceci prouve que la confiance est rétablie vis-à-vis d’un pays émergent du point de vue touristique et dont tous les professionnels ont intérêt à ce qu’il se développe.

Le nouveau pouvoir en place a de nombreux challenges à relever. En ce qui concerne le secteur tourisme, l’on songe en premier lieu au rétablissement d’une parfaite et totale sécurité sur l’ensemble du territoire mais aussi à la rénovation de quelques infrastructures. Le nouvel aéroport international d’Ivato (Antananarivo), considérablement agrandi, ainsi que celui de Fascène (Nosy be) vont permettre prochainement d’accueillir les touristes dans de bien meilleures conditions.

L’année 2018 a déjà été un bon millésime pour le tourisme malgache. Nosy be, qui bénéficie du plus grand nombre de liaisons aériennes directes, tirant particulièrement bien son épingle du jeu.

Tout laisse donc augurer une année 2019 qui devrait être celle de tous les records. Madagascar doit enfin pouvoir exploiter à sa juste mesure ses immenses attraits principalement liés à sa biodiversité exceptionnelle mais aussi à l’hospitalité de sa population toujours parmi les plus accueillantes.

RICHARD BOHAN
RÉDACTEUR EN CHEF