L’île Sainte-Marie confirme ses engagements responsables

0
259

Pour la troisième année consécutive, l’Office du Tourisme de Sainte-Marie grâce au soutien de National Tourism Development s.a (NTD s.a), a pu fédérer une vingtaine d’opérateurs touristiques de l’île autour du concept de tourisme durable. Engagements individuels et actions communautaires ont donné corps, tout au long de l’année, à la charte « L’île Sainte-Marie s’engage pour un tourisme durable ».

Le vendredi 18 novembre 2016, en présence des autorités (Beassou Crophe, maire de la commune et Miranda Louise Kotoson, Déléguée Régionale du Tourisme – DRT), le Président de l’Office du Tourisme de Sainte-Marie (OTSM) Jean-Jacques Ravello et Madame Lova Mirella Rakotomalala, Directrice Générale de NTD s.a, ont accueilli 18 des 21 signataires de la charte « L’île Sainte-Marie s’engage pour un tourisme durable » saison 2016/2017 dans les installations de l’hôtel Lakana.

Ambiance conviviale pour un rassemblement d’opérateurs conscients de la fragilité de leur environnement naturel et social dont il convient, par une multitude de petites actions concrètes, d’en préserver l’équilibre et l’authenticité. Une convention entre le centre communautaire Anjaranay (centre de formation en maraîchage, apiculture ou bien encore artisanat afin de procurer des revenus de substitution à une population de pêcheurs qui pourrait exercer moins de pression sur l’environnement naturel) et l’OTSM a été signée. Les adhérents à la charte devront soutenir le centre en achetant prioritairement les denrées agricoles (celles produites par des maraîchers et apiculteurs formés au sein du centre) et en favorisant la commercialisation de l’artisanat. Ce critère obligatoire complète celui du recueil et traitement des piles usagées (retour par les touristes) que tous les adhérents à la charte mettent en place depuis de nombreux mois avec succès.

Il est à noter que le consultant Richard Bohan qui a animé la charte durant ces trois dernières années, a formé une équipe qui, d’ores et déjà, a pris la relève dans le suivi de la charte. La nouvelle commission de « suivi et évaluation » est présidée par Jade Ravello (diplômée en management et développement durable). Le PCA de l’OTSM, la DRT et deux membres de l’équipe exécutive de l’OTSM (Cécile Lantou et Muriel Jessica Mamonjisoa) complètent cette commission qui, dès le début de l’année 2017, effectuera les visites et contrôles des indicateurs, renforcera la sensibilisation et organisera les actions communautaires.

La charte « L’île Sainte-Marie s’engage pour un tourisme durable » est entre de bonnes mains et nul doute que de nouveaux membres viendront grossir les rangs de ceux qui constituent déjà les piliers de ces initiatives responsables conférant ainsi à Nosy Boraha une image d’île où le développement harmonieux des activités touristiques est une réalité.

Rappelons que le concours des « Villages fleuris » (projet tendant à sensibiliser les villageois aux notions d’accueil et d’hygiène) soutenu également par NTD s.a ainsi que le « Festival des baleines » aux forts accents responsables (mise en valeur de la culture et implication des populations locales) contribuent, en outre, à positionner l’île Sainte-Marie comme exemplaire dans le domaine du concept de tourisme durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE