L’Itasy, aux portes de la capitale

0
231

À quelques dizaines de kilomètres à l’ouest d’Antananarivo, la région Itasy offre l’opportunité de découvrir de superbes paysages volcaniques ponctués d’une multitude de lacs et abritant d’attachants vestiges d’un riche passé historique.

À moins d‘1h de route du centre de la capitale, le Rova (palais) d’Antongona, perché sur son imposant rocher, est le but d’une agréable excursion. Le chemin qui serpente entre une paroi rocheuse et des murs d’enceinte édifiés il y a 150 ans, embrasse l’immensité de l’Imerina (Hautes-Terres). Au sommet, deux cases royales abritent un musée. Il est possible de se restaurer au Lemurs’ Park tout proche et de découvrir 9 espèces de lémuriens et autres variétés de la faune et flore malgaches.

Le lac Itasy, formé il y a 8.000 ans, s’étend sur 45km². Une péninsule, l’îlot de la Vierge, offre une vue panoramique sur des paysages animés par les activités agricoles (maraîchage, riziculture…) et de pêche traditionnelle. Le lac Itasy n’est séparé du lac Kavitaha, aux rivages boisés, que par des cascades.

Les chutes de la Lily d’une vingtaine de mètres de hauteur et que l’on atteint après une courte marche, constituent le point de départ de plusieurs randonnées au long de rivières, en traversant de petits villages typiques… Autre attraction incontournable, les geysers d’Analavory. Résurgences d’eaux extrêmement minéralisées qui ont formé des stalactites de 3m de hauteur aux couleurs chaudes.

Les chutes de la Lily

Il est recommandé d’assister aux marchés qui se tiennent chaque jour de la semaine dans un village différent et aux immenses foires aux zébus. Il est possible de découvrir maints ateliers artisanaux : travail de la corne, fabrique de charrette et de jouets à partir de matériaux de récupération… et tissage de la soie sauvage.

L’Itasy et ses nombreux et confortables hôtels-restaurants permet en quelques jours, ou l’espace d’un week-end, de profiter d’une nature authentique et préservée au sein de laquelle il est possible de s’adonner aux joies de la pêche, de la balade (à pied, en VTT, en pirogue…), du rafting (de janvier à avril) voire du karting, de l’accro-branche ou du parapente.