Madagascar offre de nouvelles opportunités aux touristes

0
184
Flamands rose
Flamands rose

Pour le premier trimestre de l’année 2017, l’Organisation Mondiale du Tourisme plaçait le continent Africain à la seconde place ex-aequo avec une progression de 8% du nombre d’arrivées touristiques. En figurant parmi les dix plus belles destinations à découvrir dans la liste du célèbre magazine Vogue, Madagascar a de sérieux atouts à faire valoir auprès des touristes, aussi bien nationaux qu’étrangers. Des arguments que le Ministre du Tourisme Malgache, Roland RATSIRAKA entend bien mettre en exergue, avec le développement de certains pôles touristiques.

PLEIN SUCCÈS POUR LE CONCOURS « I LOVE YOU MADAGASCAR »

En effet, le tourisme national est un levier essentiel dans la démocratisation de l’accès au tourisme sur l’île. Avec de nombreuses destinations qui sont desservies par voies aérienne et terrestre, le Ministère compte bien montrer aux Malagasy que leur pays dispose de paysages variés, à « couper le souffle » et que les activités touristiques permettent toujours de connaitre un peu mieux son pays. C’est dans cette logique que le Ministère a lancé, en partenariat avec Airtel Madagascar, le concours dénommé I love You Madagascar qui a pris fin le 31 mai 2018. Ce fut un moyen d’encourager toutes personnes de tout âge à prendre des photos, des vidéos et à écrire un texte en lien avec les beaux paysages et l’unique biodiversité. Les plus belles oeuvres ont déjà été primées.

i love you Madagascar
i love you Madagascar
PRIORITÉ À LA PRÉSERVATION DE L’ENVIRONNEMENT

Malheureusement, la faune et la flore de la Grande-Île sont aujourd’hui menacées par les actions de l’homme et il est impératif que nous prenions tous conscience du problème et contribuons ensemble à la préservation de son charme et atout touristique principal. C’est pourquoi l’écotourisme est aujourd’hui l’une des priorités du Ministère car cela permet d’engager les établissements touristiques et les touristes eux-mêmes dans des démarches
éco-responsables qui visent à préserver l’environnement. Sachant que plus de 80% de notre biodiversité est endémique, il est du devoir de tout un chacun de faire en sorte que cet héritage unique, dont nous avons aujourd’hui la responsabilité, soit préservé afin que les générations à venir puissent à leur tour, contempler cette nature luxuriante qu’est la nôtre.

UN TOURISME RESPONSABLE À DÉVELOPPER

Le tourisme n’est pas uniquement une question de paysages dignes de cartes postales et d’une biodiversité à ravir tous les amoureux de la nature. En effet, l’homme est une composante essentielle, et pourtant si souvent oubliée, dans l’écosystème touristique. C’est pour cette raison que le secteur du tourisme solidaire doit être étudié de près et que des structures doivent être créées afin que les touristes (étrangers et nationaux) puissent prendre part à des actions concrètes visant à améliorer la vie de certains habitants de l’île dans des zones, certes peu connues, mais dont l’attrait touristique n’en reste pas moins fort.
Ce tourisme dispose d’un énorme potentiel et trois atouts majeurs : le fait de donner un sens à son séjour en contribuant, par exemple, à la réhabilitation d’une école, le partage de la culture des habitants au quotidien et pour finir, la participation à une extraordinaire aventure qui saura toucher toutes les âmes. Le plaisir de la découverte des lieux atypiques n’en sera que plus fort.

LA GEMMOLOGIE, NOUVEL ATOUT TOURISTIQUE

La diversification des activités liées au tourisme devra être beaucoup plus effective dans un proche avenir. C’est dans ce sens que le 23 mars 2018, le Ministre du Tourisme, Roland RATSIRAKA a souligné le début d’une collaboration qui se veut fructueuse avec l’Institut de Gemmologie de Madagascar (IGM). Il a souligné la nécessité d’initier nos guides touristiques à l’univers des mines et des carrières et d’intégrer ce projet dans les circuits touristiques proposés par les Tour Opérateurs. Le Directeur de l’IGM compte pleinement sur la collaboration du Ministère du Tourisme et ajoute d’être formés pour une journée, de découvrir les pierres précieuses, de différencier les vraies des fausses mais aussi de s’acquérir des formalités administratives afférentes toutes celles qui vont permettre au pays de profiter, dans les années à venir, de son plein potentiel.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here