Un nouvel élan pour la destination Masoala

0
183
masoala

Relancer la destination Nord-Est. Dounia Forest Lodge vient de renforcer l’infrastructure hôtelière à Maroantsetra. Cette partie de l’île abrite en effet plusieurs réserves naturelles dont le Parc national de Masoala, le Parc de Nosy Mangabe et la Réserve tropicale de Farankairana. Cette région présente une biodiversité unique avec un taux d’endémicité de plus de 80%. Située à l’entrée du Parc de Masoala, Dounia Forest Lodge est un établissement à vocation éco-touristique. « Le domaine s’étend sur 8 ha comprenant une zone de forêt primaire et près d’un kilomètre de plage », démontre Rado Ramboalimanana, directeur de l’hôtel pendant la séance de présentation à l’Hôtel Colbert ce 22 février. L’hôtel existait depuis 2012 mais en 2014, il a rejoint le groupe Dounia. Cette nouvelle gérance a permis à l’établissement de développer ses équipements. Il compte actuellement 12 bungalows luxueux avec une capacité de 48 personnes. Pour faciliter les transferts et les visites de parcs, Dounia Forest Lodge a acquis 4 vedettes rapides. « La majorité des touristes qui viennent dans cette région sont des étrangers du 3e âge. Nous avons tenu à leur offrir le confort et la sécurité », note le directeur de l’établissement. A part le décor paradisiaque, Dounia Forest Lodge propose diverses activités dont la plongée en apnée dans le parc marin de Tampolo et le trekking à pied jusqu’à Antalaha.

Accessibilité

L’accessibilité est l’une des plus grandes contraintes de la région Nord-Est malgré ses fortes potentialités touristiques. Le piteux état de la RN5 entraîne son enclavement. Ainsi, cette route n’est pas praticable durant la saison cyclonique de décembre à mars. Pendant la saison sèche, le trajet peut se faire en 4×4 sur 2 à 3 jours de route en partance de Tamatave. A cause de la forte pluviométrie, l’accès par voie maritime n’est pas conseillé. Néanmoins, la desserte aérienne est assurée par deux vols par semaine.

SR

LAISSER UN COMMENTAIRE